top of page

John Stuart Mill et les conditions de la liberté

« Cette collection des éditions Le Passager clandestin s’attache à mettre en lumière les penseurs ayant soutenu, bien avant que la décroissance ne devienne un slogan politique, l’idée qu’une croissance infinie n’est pas viable dans le monde fini qui est le nôtre. C’est ce que fait de manière convaincante la philosophe Camille Dejardin, en explorant une part méconnue de la pensée de celui qu’on identifie comme le fondateur du libéralisme social. »

- Sophie Benard pour Le Monde des livres,
1er septembre 2023.

"L’ouvrage nous rappelle qu’il est possible d’être libéral, tout en prenant au sérieux les questions éthiques et ­esthétiques."

- Kevin Boucaud-Victoire pour Marianne, 3 sept. 23.

Couv Mill décroissant.png

AUTRES PUBLICATIONS

Sélection d'ouvrages et d'articles parus.

Couverture jpg.png

John Stuart Mill, libéral utopique. Actualité d'une pensée visionnaire, Gallimard, coll. "Bibliothèque
des idées", février 2022, 398 p.


À découvrir sur le site de Gallimard

« Camille Dejardin fait voir combien cet homme du XIXe siècle a su forger des outils indispensables pour sortir notre XXIe siècle de ses crises. Ce que réussit cette agrégée de 30 ans avec ce premier livre coup de maître n’est pas simplement la réhabilitation d’un grand penseur négligé en France. C’est la résurrection d’une attitude à la fois réaliste et visionnaire, exigeante et ouverte. […] Voici donc un livre hautement utile. »

- Roger-Pol Droit, Le Monde des livres, février 2022.

 

« Dans un essai à la plume claire et convaincante, la philosophe Camille Dejardin remet au goût du jour les écrits de ce qui semblait une sorte de barbon figé dans son siècle. […] L’apport de Mill apparaît si riche, si en phase avec les préoccupations de la société d’aujourd’hui, loin de son image de libéral froid, que le remords affleure. »

- Frédérique Roussel, Libération, février 2022.

 

« Ouvert aux influences les plus diverses, intéressé par le socialisme réformiste, influencé par le romantisme, Mill propose un libéralisme complexe, exigeant, soucieux de défendre l’« individualité » plutôt que « l’individu ». De quoi, suggère Camille Dejardin, ressourcer le libéralisme actuel enlisé depuis trop longtemps dans l’économisme ou égaré dans le culte relativiste des préférences personnelles… Parsemé de citations inédites (c’est un mérite du livre que de faire découvrir des extraits non traduits en français) ou retraduites, John Stuart Mill, libéral utopique est à la fois une introduction au théoricien, loyale et bien informée, et une réflexion sur les défis de notre temps, nourrie de confrontations avec des auteurs tels que Bertrand de Jouvenel ou Thomas Piketty. »

- Bernard Quiriny, Lire, avril 2022.

Urgence pour l'école républicaine.
Exigence, équité, transmission

Gallimard, coll. "Tracts", no.42,
septembre 2022, 64 p.


À découvrir sur le site de Tracts !

« La dévaluation de l’enseignement public ratifie l’abandon de ceux qui n’ont que l’école pour s’élever. »

Ce qui se joue à l’école concerne chacun de nous du fait de ses conséquences sur la société. Or l’«ascenseur social » républicain n’opère plus. L’école trahit ses usagers, ses acteurs et, surtout, ses promesses d’égalité des chances par l’instruction et l’éducation à la citoyenneté. Pire, année après année, les politiques conduites aggravent le mal. Réforme du collège en 2016, réforme du lycée et du baccalauréat en 2019… : le décalage entre les choix opérés et les besoins essentiels révèle une faillite orchestrée où règnent l’absurde et l’iniquité. Par contraste, il indique aussi comment rebâtir une éducation nationale juste, formatrice et émancipatrice pour tous.

"De la notation à la formation des enseignants, en passant par l'effet de la philosophie individualiste sur l'école, les économies budgétaires ou même l'aspect architectural des bâtiments scolaires, l'enseignante aborde de manière percutante la pluralité des enjeux qui traversent l'Éducation nationale. [...] Un texte vibrant et sans concessions."

- Hadrien Brachet, Marianne, novembre 2022.

"Comment remonter le niveau ? Comment revaloriser le métier d'enseignant et redonner le plaisir d'apprendre ? Dans cette tribune, la professeure de philosophie propose par exemple d'avancer tous les apprentissages d'un an, de réduire les effectifs des classes [...] ou encore de repenser le système d'évaluation afin qu'elle soit suivie d'effets."

- Tracts : le podcast, France Culture, septembre 2022.

 

"Dans un tract percutant, Camille Dejardin donne ses pistes pour faire à nouveau de l'école un lieu de transmission."

- Eugénie Basté, Le Figaro, octobre 2022.

Apprendre à philosopher avec...
La Philosophie contemporaine
,
ellipses, coll. "Apprendre à philosopher", février 2023, 250 p.

« De Kant à Foucault et ses héritiers,
du triomphe des Lumières à la crise du Progrès, de l’installation du positivisme à la remise à l’honneur des scepticismes ou, plus largement, de la transgression des limites du pensable à la nécessité de repenser les limites, ce livre tente de retracer les dernières escales de l’Odyssée occidentale de la conscience et de la raison, qui n’en finissent pas de devoir se remettre en question. »

"Un livre qui retrace l'histoire de la philosophie de 1789 à nos jours, de la naissance des grandes idées contemporaines en matière de sciences, de production industrielle ou de démocratie, et surtout "de l'apogée du culte de la raison jusqu'à ses fissurations", explique Camille Dejardin.

[...] Car, selon l'auteure, "ce sont les problèmes concrets qui déterminent la pensée philosophique. Les idées s'incarnent dans un contexte précis. [...] En faisant œuvre de vulgarisation, mon objectif est de donner à chacun des repères pour s'orienter dans le monde de la pensée et donner sens à la trajectoire des deux derniers siècles, au parcours intellectuel et civilisationnel de nos sociétés".

Un livre plus nécessaire que jamais dans un monde où la rotondité de la terre ou l'importance de la démocratie sont de plus en plus contestées."

- Pascal Blondiaux, La Nouvelles République, février 2023.

Revue de presse

"Le plaidoyer de Camille Dejardin pour une lecture de John Stuart Mill en France est réussi : espérons qu’il bénéficiera d’une attention soutenue dans ce moment particulier de l’histoire
de notre pays."
 
Richard Figuier, "Au source d'un libéralisme vraiment humain", En attendant Nadeau, no.147, 23 mars 2022.


Quelques autres contributions
 

« Économie et catastrophes naturelles : impensés et renouvellement à l’ère de l’Anthropocène », in Chloé Chaudet (dir.), Écocritique(s) et catastrophes naturelles. Sciences humaines et sciences naturelles : regards croisés (XXe-XXIe siècles), Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal/Fabula, 2022.
 

« Liberté d’expression : ce que peut John Stuart Mill pour notre temps », in Nicolas Jutzet (dir.), Faut-il tolérer l’intolérance ?, Lausanne, Éditions Institut Libéral, novembre 2022, 187 p., p.95-111.
 

« État stationnaire : de la hantise à l’urgence », Le Débat 2014/5 (no182), Gallimard, novembre-décembre 2014, 192 p., p.156-164.

Présentation de l'ouvrage John Stuart Mill, libéral utopique, RFI, avec Pierre-Edouard Deldique, mars 2022.


Chronique mensuelle (bénévole), Les Échos, printemps-automne 2022.

 

 

Références

 

Thèse de doctorat

 

Association française de Sciences politiques

Et les Oeuvres complètes de John Stuart Mill (version originale, en ligne) !


 

bottom of page